ON A VU ET ENTENDU: NO WAVE, WHO ARE YOU STARING AT? ET RHYS CHATHAM

Ecouteur (réf. au regardeur) des groupes Sonic Youth et Stéréolab, formations musicales qui jouissent aujourd’hui d’une certaine popularité, C’est par eux, lors de multiples errances, que j’ai fait la connaissance du cinéMA underground DE Stan Brakhage et de la scène no wave.

Par translation, j’ai découvert son lien avec Jonas Mekas que je connaissais déjà (un peu).
EN OUTRE, Au détour d’une balade au milieu du jour, ma curiosité s’EST aiguisÉE en découvrant le DVD Free Radicals au sein de la boutique Re:voir spécialisée dans la vente de films expérimentaux. Lecture du livret, la liste des cinéastes n’inclue pas de RÉALISATRICES fémininEs…

PUIS DE MES pérégrinations nocturnes j’exhume une maigre référence à Carolee SCHNEEMANN, liée artistiquement à Jonas Mekas.
par capillarité, au détour d’un podcast de France Culture, apparaissent Maya Darren et les collages vidéos de Marie Menken, rééquilibrant, autant que faire se peut, le quota féminin. je (re)découvre la Bolex.

Pendant que tout cela décante dans l’arrière boutique de mon cerveau, le vagabondage quotidien sur la page Facebook du Centre Pompidou invite à un vernissage consacré à la culture visulle de la scène No Wave.
Scène artistique exclusivement new-yorkaise, qui cite entre autres, comme référence, les artistes sus-nomMés ET étend MA liste DAns LES DIRECTIONS de l’ILLUSTRATION, la PERFORMANCE ou la musique, le composituer d’avant-garde RHYS CHATHAM ayant offert un mini-live lors du vernissage.

MUGLER ALIÉNÉ

Excroissances bio-mechaniques et tubulaires…
Quand un parfum maison se nomme Alien, il n’est pas surprenant de voir émerger du costume créé pour la spectacle Zumanity (pour le Cirque du Soleil en 2003) la silhouette de la chimère de cauchemar imaginée par l’artiste suisse Hans Ruedi Geiger.

COSTUME POUR ZUMANITY, THIERRY MUGLER, 2003
ALIEN, HANS RUEDI GIGER, 1979

BRADERIE CENTRE CULTUREL SUISSE

Le Centre Culturel Suisse ferme ses portes pour travaux et à organisé une grande braderie libérant ainsi son patrimoine de cafetières, matériel de montage vidéo, livres sur le graphisme et l’architecture, affiches variées, de photographies grands format dédicacées par Peter Knapp, de disques improbables, de vêtements, magazines de mode… bref un arty vide-grenier.

ON A VU ÇÀ: FUTURISSIMO A TOULON

Hyères en Provence accueille la Design Parade 2021 jusqu’à la fin du mois d’octobre. Depuis quinze ans, au sein de la Villa Noailles, ce festival qui cette année précède le Festival International de mode et de photographie est un moment de rencontres et de découvertes autour de l’architecture d’intérieur.

Stimuler la culture et le patrimoine toulonnais

Dans le cadre de cette manifestation, à quelques encablures, Toulon, la ville qui héberge le célèbre port militaire réserve l’Hôtel des Arts au Centre Pompidou, commissionné depuis cinq ans pour organiser des expositions dont les éléments sont issus de sa collection.

La Design Parade Toulon est cette année, consacrée à la vision utopiste du design italien de 1930 à l’aube du XXIe siècle. Cette exposition est l’occasion de parcourir à travers le mobilier, les arts de la table, l’architecture post moderne, les luminaires ou l’édition (…) une histoire du design italien.

Du mouvement rationaliste des années vingt aux prémices de Memphis des années quatre-vingt, il s’agit de (re)croiser et d’appréhender l’impact dans notre quotidien des grands noms de ces courants, de Gio Ponti à Gaetano Pesce, Joe Colombo à Ettore Sotsass…