MÉLANCOLIE BRUITISTE: EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN

EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN GROUPE ALLEMAND DE MUSIQUE INDUSTRIELLE FONDÉ EN 1980 REVIENS À PARIS. UNE HEURE TRENTE DE GRACE DÉLICATEMENT BRUITISTE POUR CETTE FORMATION APPARTENANT AU MOUVEMENT D’ART CONCEPTUEL GENIALER DILLETANTEN DU FESTIVAL ÉPONYME DE 1981.

ENTOURÉ DE CADDIE, DE ROTOR, DE SAC PLASTIQUE OU DE DIVERS TUBES MÉTALLIQUES, CHAQUE MEMBRE DU GROUPE, RIGOUREUX SUR SON ILÔT MÉCANIQUE DE LA SCÈNE DU TRIANON, REVÊT UNE GAMME CHROMATIQUE ALLANT DU NOIR AU BLEU COBALT.

SON LEADER BLIXA BARGELD, DANDY PRÉCIEUX, PAILLETÉ, À L’ATTITUDE PROFESSORALE JOUE DU POSTE DE RADIO BRANCHÉ SUR LES GRANDES ONDES ET ORCHESTRE UN SHOW AU LYRISME ROMANTICO-CACOPHONIQUE, TEINTÉ DE MÉLANCOLIE.

PEACHES SANS FILTRE

Vingt juin deux mille vingt-deux, Le Trianon, Paris, Peaches à vingt ans

Clic to zoom

POUR SES VINGT ANS MARTIN MARGIELA PRÉSENTAIT LA JACKET WIG (FALL-WINTER 2008, “ARTISANAL” COLLECTION AND READY-TO-WEAR)
ENJOY THE USUAL ROTTEN VIDEO

PEOPLE LIVES MATTER ISN’T’IT?

People are people, so why should it be
You and I should get along so awfully?
People are people, so why should it be
You and I should get along so awfully?

So we’re different colours and we’re different creeds
And different people have different needs
It’s obvious you hate me though I’ve done nothing wrong
I’ve never even met you, so what could I have done?

I can’t understand
What makes a man
Hate another man
Help me understand

People are people, so why should it be
You and I should get along so awfully?
People are people, so why should it be
You and I should get along so awfully?

And now you’re punching and you’re kicking
and you’re shouting at me
I’m relying on your common decency
So far, it hasn’t surfaced but I’m sure it exists
It just take a while to travel from your head to your fist

I can’t understand
What makes a man
Hate another man
Help me understand

Depeche Mode, Martin L. Gore, 1984

MES SYNCHRONICITÉS: APPROPRIATION CRÉATIVE

LA CRÉATION EX-NIHILO EST LE PRIVILÈGE DES GÉNIES. POUR LES AUTRES L’ACTE CRÉATIF NE DOIT PAS CRAINDRE DE S’INSPIRER, D’IMITER.

L’APPROPRIATION CRÉATIVE CRÉE UNE EXPÉRIENCE SINGULIÈRE QUE SI ELLE EST MÂTINÉE DE CURIOSITÉ, DE DÉSIR ET DE RÉFÉRENCES.

C’EST CETTE CURIOSITÉ QUE JE SOUHAITE QUE MES ÉTUDIANTS DÉVELOPPENT, TOUT AUTANT QUE LA CRÉATION DE LEUR BASE DE DONNÉES PERSONNELLE DES FONDAMENTAUX CULTURELS, SOCIOLOGIQUES ET ÉCONOMIQUES.

AINSI ILS POURRONT IMAGINER ET EXPRIMER DES PRATIQUES TRANSVERSALES PLEINES DE SENS ET COMMUNICATIVES.

AU DÉTOUR D’UN PROGRAMME TV JE ME SUIS INTÉRESSÉ AU MORCEAU « PLAY WITH FIRE » DES ROLLING STONES, PUIS A L’ALBUM « OUT OF OUR HEADS » OÙ IL FUT ÉDITÉ EN 1965.

Lire la suite « MES SYNCHRONICITÉS: APPROPRIATION CRÉATIVE »