Image | Hybrides au quotdien, I

Jörg Heiser, fondateur du magazine d’art Frieze à énoncé le concept de super-hybridité en 2010.

Tout semble hybride aujourd’hui dans notre société adepte du mash-up. Les nouvelles réalisations architecturales de Zaha Hadid pour la Maison du port d’Anvers, la cuisine en termes gustatifs et visuels ainsi que le design de Jaime Hayon ou Hella Jongorious. Les univers virtuels que nous côtoyons chaque jour via nos smartphones nous permettent avec notre avatar, d’endosser notre dualité. Avec notre double nous formons un nouvel être hybride, un méta-individu, un trans-individu. Hybridité, une tendance sociétale, artistique, culturelle et même politique.

Tantôt Docteur Jekyll, tantôt Mister Hyde, cet être hybride et virtuel peut alors expérimenter, tester, copier et coller sans-cesse, faire et défaire quasiment sans risque.

Notre société où l’on communique à la vitesse de la lumière et de manière multipolaire nous enjoint à avoir un comportement où l’on serait à la fois ici et ailleurs, on développe la nécessité(?) d’ubiquité, d’omniprésence et d’immédiateté.

Pratiquement, le concept de Jorg Heiser s’est vulgarisé pour devenir une tendance et s’est infiltré dans les représentations populaires. La génération Y à redécouvert la pratique du collage, des associations et du métissage. Cela s’est traduit ces dernières années par la multiplication d’images-hybrides (deux images en formant une nouvelle via un montage), juxtaposées ou mises côte à côte, les images se « répondant » alors l’une et l’autre.

Les images composants ces images-hybrides n’ont pas d’ordre chronologique et n’entrent pas dans la logique des montages « avant-après » des centres de beauté. L’allégorie ainsi créée communique le message: humour, détournement, surprise…

Dans un monde où nous sommes submergés d’images, remplaçant les mots. Ces images-hybrides sont-elles des chimères ou l’expression d’une certaine réalité? Elles nous obligent, en tout cas à réfléchir sur le pouvoir et le sens des images dans notre quotidien.

A lire Li Edelkoort doyenne des études de design hybride

Images-hybrides…

…glanées ces derniers mois

hybrid-decathlon

hybrid-diesel

hybrid-harley hybrid-indigo hybrid-inrocks hybrid-joconde

Ci-dessous Sexy is Sexy par l’artiste Marc Turlan, 2014
hybrid-marc-turlan

Campagne de communication du Printemps Carrousel Louvre, Paris, 2014hybrid-printemps hybrid-samsung hybrid-william-saurin

Lifestyle | A roadtrip in Morocco, one day in Fez

This is the first report of my roadtrip in Morocco with the Road Trip Factory team and Harley Davidson.

The photos below are from my first day in Fez where i meet the whole team (40 people approx.). It was my first time in this part of the world, north Africa and my first time on a Harley-Davidson (as a passenger).

My roadtrip was a 1800 km journey through desert landscapes, little villages, oasis and beautiful palaces called kasbah (the complete tour is approximatively 4500 km). Meeting the natives, seeing beautiful landscapes, feeling the Harley experience, talking with people from different places was great.

As the days goes by it was more about living an experience, where friendship meets respect, mutual aid and pleasure, than just an « other roadtrip ».

More posts will follow showing you my complete tour.

Arrival in Fez

We spend « my » first day visiting the main part of the city, the Medina quarter, a manufacture of ceramics and various places (a traditional dyeing factory, a carpet maker, etc.)
« Trucks are the first photos people are taking when the arrive. »

road-trip-factory-fez-3

road-trip-factory-fez-4

road-trip-factory-fez-5

road-trip-factory-fez-6

road-trip-factory-fez-7
A hairy potter working with clay

road-trip-factory-fez-8

road-trip-factory-fez-9

road-trip-factory-fez-10


road-trip-factory-fez-11

road-trip-factory-fez-12

road-trip-factory-fez-13
This young guy is making a table plate, he is working by putting the little ceramics upside down.

road-trip-factory-fez-14

road-trip-factory-fez-15
Matthieu JDF, my first pilot, Harley-Davidson Road King owner, young entrepreneur, living between Paris and Barcelona.

road-trip-factory-fez-16

road-trip-factory-fez-17

road-trip-factory-fez-18

Going inside La Medina

road-trip-factory-fez-19

road-trip-factory-fez-20

road-trip-factory-fez-21

road-trip-factory-fez-22

road-trip-factory-fez-23

road-trip-factory-fez-24

road-trip-factory-fez-25

road-trip-factory-fez-26

road-trip-factory-fez-27
This boy is doing indigo dying in the streets of Fez

road-trip-factory-fez-28

road-trip-factory-fez-29

road-trip-factory-fez-30
A bit sorcerers those traditional musicians…

road-trip-factory-fez-31

road-trip-factory-fez-32

road-trip-factory-fez-33

road-trip-factory-fez-34

road-trip-factory-fez-35

road-trip-factory-fez-36

road-trip-factory-fez-37

road-trip-factory-fez-38

road-trip-factory-fez-39

road-trip-factory-fez-40
Everything is done naturally till the XIIIe century in this dyeing factory, using pigeon droppings and lime… The smelling is awful. You can see people in this picture, they are working everyday only with their feet and hands.

road-trip-factory-fez-41

road-trip-factory-fez-59
Shopping break for everyone, above Virginie and Rachel M.

road-trip-factory-fez-60

road-trip-factory-fez-57
Traditional weaving loom, the man is working horizontaly with his hands and feet, the women works vertically with their fingers

road-trip-factory-fez-43

road-trip-factory-fez-44
Hundreds of students came from all over Europe to study mathematics, astrology or astronomy in this Madrasa (school) El Attarine, built in 1325.

road-trip-factory-fez-45

road-trip-factory-fez-46

road-trip-factory-fez-47

road-trip-factory-fez-48

road-trip-factory-fez-49

End of the day…

road-trip-factory-fez-50
A view from my hotel room (Sofitel Palais Jamal)

road-trip-factory-fez-51
Debriefing with Marie and Gilles (from Roadtrip Factory) in the lounge

road-trip-factory-fez-52

road-trip-factory-54
The morning, the team is ready for the next step a 342 km trip from Fez to Errachidia

road-trip-factory-55719

Lifestyle | Road trip Maroc, jour 1

parcours-j1

Etape 1 – Fès – Errachidia (342 km)

Me voici à Fès depuis une journée, réveillé à l’aube par le muezzin, je prends quelques temps pour vous annoncer le programme qui m’attend dans les prochains jours.

J’accompagne l’équipe du Road Trip Factory, dont les dirigeants depuis vingt ans, sont passés maîtres dans l’art de l’organisation de road trips atypiques à travers le monde (Asie, Amérique du Sud, Europe centrale, Afrique). Sur 5 jours (le parcours complet fait 18 jours) je vais embarquer sur une des Harley-Davidson des participants et suivre la route à travers le désert marocain de Fès à Agadir.

Les femmes et les hommes de ce parcours sont tous des passionnés, la grande majorité d’entre eux n’en sont pas à leur premier road trip. Ils viennent tous, me disent-ils, retrouver cet état d’esprit singulier propre à Road Trip Factory: « un road trip en liberté ».

Notre première étape nous emmènera à Ifrane, station de sport d’hiver très prisée par les sportifs de haut niveau et la jet-set de Rabat. Nous passerons le Moyen-Atlas vers le col de Zad situé à 2178 m d’altitude, traverserons des vallées habitées par des cèdres séculaires avec vue sur les sommets du Haut Atlas et son mont Jbel Ayachi qui culmine à 3737m. Enfin ce sera le célèbre « tunnel du légionnaire » avec en son bout les gorges du Ziz sur plus de 40 km.