Les codes Balenciaga remixés par Demna Gvasalia

On peut considérer les boxed-jacket du défilé homme de la Maison Balenciaga non pas comme une mise en volume, mais au contraire une mise à plat, en 2D. Tout comme l’ont fait avant lui Madeleine Vionnet ou Martin Margiela, inspirés par la bidimensionnalité orientale (japonaise).

Dans la dernière campagne shootée par Mark Borthwick, le créateur Demna Gvasalia montre des épaules et des encolures basculées, des doudounes oversize, des volumes pouf aux hanches. Un autre travail sur le volume donc, comme une mise en 3D. Mais il ne réinvente pas une silhouette, il update, met à jour le style du Maître.

Tout comme les vêtements surdimensionnés (cf. plus bas) de Cristobal Balenciaga, les doudounes de Demna Gvasalia créent un espace entre le corps et la matière. N’étant plus contraint à suivre la morphologie (coutume occidentale), le vêtement acquiert une forme d’indépendance et il perd son genre.

Le manteau d’hier que Cristobal Balenciaga à tant exploré est aujourd’hui doudonne XXXL et les mannequins adoptent une version revisitée (café au bec et cadrage serré) des poses sophistiquées des années 50.

Balenciaga Automne-Hiver 2016-2017
balenciaga-aw-2017

Balenciaga, manteau, 1954
balenciaga-1954

Balenciaga Automne-Hiver 2016-2017, par Mark Borthwick et Lotta Volkova
balenciaga-fall-winter-2016-2017jpg

balenciaga-7 balenciaga-1952

Balenciaga by Henry Clarke, 1955 balenciaga-henry-clarke-1955

Balenciaga by Henry Clarke, 1955 balenciaga-henry-clarke-1955-2

Balenciaga by Henry Clarke, 1959balenciaga-henry-clarke-1959

balenciaga-5

Balenciaga by Philippe Pottier, 1952balenciaga-philippe-pottier-1952

Balenciaga Automne-Hiver 2016-2017, par Mark Borthwick et Lotta Volkova
balenciaga-fall-winter-2016-2017-2

balenciaga-8

Balenciaga by Tom Kublin, 1964balenciaga-tom-kublin-1964

Balenciaga by Irving Penn, Vogue, 1950balenciaga-vogue-1950-irving-penn balenciaga-4 balenciaga-3

Iconoclaste le style du designer russe ne véhicule sans doute pas l’idéal de beauté et d’élégance de celui que l’on appelait « l’architecte de la Couture ». Ces jackets et doudounes désaxées flirtent entre extrême coolitude et entrave (miroir de l’époque sans doute). Cependant gageons que Demna Gvasalia reste respectueux de certains codes « maison » qu’il offre et remixe pour une nouvelle génération, rendant ainsi un vibrant hommage au Maître.

Voir aussi la Design Glitch Story consacrée au Maître espagnol

ON A EU DES BON BAISERS DE RUSSIE, « RED » BY BORIS MIKHAILOV

CHERS LECTEURS,
LES COSTUMES DE LÉON BAKST POUR LES BALLETS RUSSES AU DÉBUT DU XXE SIÈCLE INFLUENCÈRENT LA MODE DE SON ÉPOQUE, ACCOMPAGNANT NOTAMMENT LA LIBÉRATION DES CORPS.
C’EST TOUJOURS LA RUSSIE QUI INFLUENCE YVES SAINT LAURENT POUR SA SPECTACULAIRE COLLECTION « OPÉRA-BALLET RUSSES » DE L’AUTOMNE-HIVER DE 1976.

Lire la suite « ON A EU DES BON BAISERS DE RUSSIE, « RED » BY BORIS MIKHAILOV »