Centre Pompidou | « Paires et séries » ou Matisse vs Matisse

Visite privée de l’exposition Matisse, « Paires et séries » par l’invitation de Parnasse, au Centre Pompidou.

J’ai eu la plaisir de découvrir ainsi la lutte quasi permanente que le maître menait entre deux interprétations possibles du même sujet.

Variations

Tantôt il s’agit d’un cadrage, tantôt il s’agit d’un style (du naturalisme à la stylisation) différent. Tel un compositeur de musique Henri Matisse réalise ainsi des variations de ses tableaux.

matisse-interieur-bocal-poissons-rouges
Intérieurs, bocal de poissons rouges, 1914

La Conciergerie en arrière-plan


Poissons rouges et palettes, 1914

Reinterpretation avec suppression de la profondeur de champ, tout en « mis à plat » un peu à la façon cubiste, le cadrage est sérré, la fenêtre et sa vue ont disparus.

matisse-notre-dame
Notre-Dame, 1914

matisse-vue-notre-dame
Vue de Notre-Dame, 1914

Le pont, les quais, la Seine, ne sont plus signifiés que par quelques lignes, une ligne verticale quasiment omniprésente dans l’œuvre du peintre traverse le tableau sur la droite.

L’exposition qui se tient du 7 mars au 18 juin couvre l’ensemble de son œuvre (1899-1952).