Le Modalogue Weekly #7

Cette semaine, entraîné par la voix de la sulfureuse Florence Welsh (aka Florence and the Machine, dont j’ai bien aimé l’album situé quelque part entre Janis Joplin et Kate Bush) je me suis arrêté sur Guy Aroch, photographe de son état. Ses derniers travaux ont une douce esthétique oscillant entre seventies et eighties, ne manquez pas dans le diaporama, la superbe Lily Cole vêtue de rouge-fatal !

J’ai re-découvert les jolies filles so eighties peintes par Patrick Nagel (1945-1984). Toujours dans un registre très mode, mais plus contemporain, je vous invite à voir les fashion film de Jason Last et écouter Domenico Dolce quand il dit « The web, for luxury brands, is not the future but the present. »

Si vous passez par Bruxelles profitez-en pour visiter Papers un nouvel espace (créé par Jean-Philippe Arnould) consacré au papier sous toutes ses formes, lieu d’exposition (dont la première fût inaugurée par Pierre Le-Tan), lieu de collection (on y trouve des feuilles vierges issues des manufactures européennes encore en activité) et lieu de rareté (on y trouve entre autre des gouaches de Georges Lepape pour Paul Poiret).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s