Shooting star

Le faux luxe, seule Gabrielle Chanel pouvait l’inventer lorsqu’elle crée, à la fin des années 30 ses faux bijoux. Réalisations baroques, mêlant pierres semi-précieuses, fausses perles, « cailloux » et dessinés par Fulco di Verdura pour la grande Mademoiselle.

chanel-joaillerie-2010-7

En 1932, Chanel lancera la collection « Bijoux de diamants », il s’agit cette fois-ci de Haute-Joaillerie, rien à voir avec les faux bijoux! De cette collection consacrée au platine et au diamant, on connaît surtout le collier emblématique Comète.  Sa réédition de 1993 était visible pendant la semaine de Haute-Couture.

Pour nous accueillir Place Vendôme, point de camélia (un des emblèmes de la maison), mais des orchidées, autre sujet de convoitise de la part des collectionneurs.

chanel-joaillerie-2010-1

La Haute-Joaillerie chez Chanel débute en 1932 et s’interrompt jusqu’en… 1993. Dès lors, elle fait intervenir le savoir-faire des meilleurs ateliers parisiens et s’inspire largement de l’histoire personnelle de Gabrielle Chanel.

Art Déco

Lignes simples et épurées, pour le collier Comète, loin du « style nouille » de la période précédente. Le collier Comète de 1993 est entièrement articulé, composé de platine et 640 diamants pour un poids total 73 carats.

chanel-joaillerie-2010-3

chanel-joaillerie-2010-5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s