L’insoutenable légèreté des années 80

La chouette exposition qui prend place dans les sous-sol du Centre Beaubourg, intitulée « L’insoutenable légèreté – les années 1980, photographie, film », n’a malheureusement pas de catalogue.

Dans l’espace qui lui est consacré, on y retrouve cette utopie sociétale et artistique propre à cette époque. Une nouvelle génération d’artiste est en train d’émerger, on y croise notamment  jusqu’au 23 mai, Jean-Paul Goude ou Martin Parr. Dans les flous de certains Polaroïds flotte une poésie punk.

Heureusement Profession Photographe co-édite avec le magazine Fisheye un fanzine dédié à la manifestation.

fanzine-annees-80-2 fanzine-annees-80

Il est disponible ici


Curated by Julie Rosier

La mode des contre-cultures

Taguer l’affiche réalisée par Jean-Paul Goude pour les Galeries Lafayette… C’est une très belle performance que nous a offert André (graffiti artist et directeur de création de l’Officiel Hommes) il y a quelques semaines. Pour cela il lui fallu descendre en rappel le long de la façade parisienne des Galeries Lafayette, avec la musique haut perché (à 8 m du sol! ) des Citizens. Sur le bitume le public est conquis.

Le graffiti, tout comme le tatouage, disciplines marginales issues de la rue, appartenant à la contre-culture font pair de plus en plus régulièrement avec l’univers tout aussi hermétique de la mode. Que penser alors? Que la mode est en voie de marginalisation ou que ces mouvements, jadis contestataires, sont en train de devenir mainstream?

La grande exposition sur le punk, autre subculture, « Punk: Chaos to couture » présentée au Metroploitan Museum cet été, l’augmentation des blogs parlant de tatouages nous apportent, peut-être, un début de réponse.

galeries-lafayette-andre-3galeries-lafayette-andre-1galeries-lafayette-andre-4galeries-lafayette-andre-5

Photos © Juliette Druelle

Musée des Arts Décoratifs | I feel Goude!

Jean Paul Goude is, for me, les Kodakettes, the man behind the Bicentenary of the French Revolution on les Champs-Elysées, the man who discover Grace Jones. I remember all this moments, that were pure magic. As an other « JPG » (Jean-Paul Gaultier), Jean-Paul Goude is a major artist.

This week, during the launching of Goudemalion, a retrospective and creative vision of his oeuvre encompassing all his areas of activity (fashion, photography, advertising…), i also discover an artist full of humour, a great illustrator and a lover of women.

Here are some pictures (mostly illustrations) of the exhibition.


Catherine Baba, very focused


La danse, Paris, 1962


Africaines de rêves, 1953


Fresque pour les magasins du Printemps, 1966


Yaz gave me the eye of the tiger!


Dear friend Myriam Tessier


M. Azzedine Alaïa


From Grace Jones’ Citroen CX car advert, 1986. See it here

Theft colors, the Kodakettes in action – Les Voleurs de couleurs en action

Voir aussi Jean Paul Goude pour Lee Cooper (1983 et 1985)


Goudemalion. Jean-Paul Goude, une rétrospective
11 November 2011-18 March 2012

Les Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris