Paris Première s’expose pour ses 25 ans

Le Grand Palais, Paris – Last night at the opening of the exhibition celebrating the 25th anniversary of french television channel Paris Première.


Thierry Ardisson

Et puis…


Ali Mahdavi, Alexandra Golovanoff, 2011

Above, Britta Uschkamp « reinterprets » le Déjeuner sur l’herbe by Edouard Manet, along with Guillaume Durand and Eric Naulleau. Video by Marcus Kreiss.


Ida Tursic et Wilfried Mille, « Victoria’s Secret et Interlude Paris Première », huile sur toile et huile et pigments d’argent sur toile, 2011


Rainier Lericolais, « Les parisiennes », collet et encre, 2011

Arabelle Reille est le commissaire de l’exposition

Fiac 2009, Slick 2009 (shebam, pop, blop, wizz!)

Dans les allées de la Fiac 2009…

La Fiac 2009 c’est fini. Vendredi dernier, soir du vernissage, fût l’occasion pour moi d’y découvrir quelques artistes et d’y croiser quelques personnalités… Tout d’abord, beaucoup de monde autour du stand Mini. Le stand, tout de noir vêtu, contrastait avec l’ensemble du lieu, une façon d’affirmer le caractère tonitruent mais chic, de la cinquantenaire voiture. Autour d’une coupe on y croisait l’excentrique créatrice Vava Dudu et ses amis, Nadège Winter, etc. que du beau monde en somme.

fiac-2009-eva-adele
Les artistes Eva et Adèle (avec Loulou de la Falaise ?)fiac-2009-nadege-winter-mini
Nadège Winter, (c) Matthew J. OliverPartageant avec la marque Mini le goût de l’art moderne, du design et de la création artistique, le collectif de la géniale Marroussia Rebecq, Andrea Crews, a réalisé une collection spéciale très graphique pour l’occasion.

fiac-2009-andrea-crews-mini-2
(c) tom [ts74]
fiac-2009-andrea-crews-mini-3
(c) tom [ts74]

fiac-2009-ida-tursic-wilfried-mill
Dans les allées… Cumshot in blue, d’Ida Tursic & Wilfried Mill, 2006

Slick 2009

Le lendemain, au 104, avait lieu le vernissage du Slick 2009, la foire des découvertes (le off de la Fiac), où règne une effervescence toute particulière, une atmosphère moins « institutionnelle » que la manifestation-mère. L’abord est ici plus aisé car il faut faire découvrir des nouveaux talents, n’est-ce pas ? Au Slick on est surpris à chaque coin de stand, on a envie de tout voir, on craint de manquer une œuvre ou un artiste intéressant, résultat: on fait vingt fois le tour.

Les artistes de la galerie MAM ne vous laissent pas indifférents. On se surprend à rester hypnotisé par le marteau de Simon Nicaise. Posé à même le sol et secoué de spasmes « comme s’il était en vie », un marteau se débat, allant et venant contre un mur blanc, décrivant une étrange chorégraphie. Erwan Venn, plasticien, expose des mobiliers-prothèses tous blancs et troublants (vu la première fois au Musée des Beaux Arts de la Rochelle, Respirer, 2008); ils m’évoquèrent immédiatement bODY_rEMIX une œuvre de la chorégraphe québécoise Marie Chouinard.

Une interview de la directrice de la galerie est disponible ici

Beaucoup de photographes m’ont attiré cette année, je me suis arrêté sur la série « Fashion is image » du photographe turc Afik Hakan, les hyperphotos de Jean Francois Rauzier et surtout les superpositions photographiques de Stéphane Couturier (à découvrir absolument !).

Mes coups de cœur

Les sculptures de Sarah Garbarg interrogeant sur le vide et le plein, la présence et l’absence, les détournements de jeu vidéo d’Antonin Fourneau, les dessins cinétiques de Mathieu Dufois, les petites femmes nues (photos et dessin) de Julien Carreyn et les merveilleux papiers découpés de Georgia Boyd Russell sont mes coups de cœur de cette édition 2009.

fiac-2009-frederique-loutz
À la Fiac, un triptyque de Frédérique Loutz, Galerie Claudine Papillon.

slick-2009-georgia-boyd-russell
Papier découpé, « façon dentelles » par l’artiste écossaise Georgia Boyd Russell

slick-2009-mathieu-dufois
Mathieu Dufois

slick-2009-sarah-garbarg
Sarah Garbarg

slick-2009-stéphane- couturier
Stéphane Couturier

slick-2009-julien-carreyn
Julien Carreyn

Et…croisée au détour des allées la très délicate Adeline André.

slick-2009-adeline andré