Paris Première s’expose pour ses 25 ans

Le Grand Palais, Paris – Last night at the opening of the exhibition celebrating the 25th anniversary of french television channel Paris Première.


Thierry Ardisson

Et puis…


Ali Mahdavi, Alexandra Golovanoff, 2011

Above, Britta Uschkamp « reinterprets » le Déjeuner sur l’herbe by Edouard Manet, along with Guillaume Durand and Eric Naulleau. Video by Marcus Kreiss.


Ida Tursic et Wilfried Mille, « Victoria’s Secret et Interlude Paris Première », huile sur toile et huile et pigments d’argent sur toile, 2011


Rainier Lericolais, « Les parisiennes », collet et encre, 2011

Arabelle Reille est le commissaire de l’exposition

Night | Grand Marnier Creation

Une soirée parisienne comme on les aime, on y fait des rencontres, on y croise des amis et des people, on y rit beaucoup et on se cultive un peu. En prime on peut rentrer pas trop tard afin d’être frais et dispo le lendemain matin…

Une mystérieuse hôtesse…

Tendance soutien-gorge-bustier apparent ici masculin-féminin, Vanessa, artiste peintre (un peu perse, un peu française et un peu allemande)

Full of drama, Mélanie, Sarah Bernhardt moderne.

Ci-dessus, Britta Uschkamp, studieuse, créatrice de la marque de lingerie éponyme.

Le showcase privé de Nouvelle Vague x Hélena Noguerra ainsi quelques moments de cette soirée en 5 mn chrono

En septembre: Britta Uschkamp

britta_uschkamp-4

Début septembre, j’ai assisté, avec la complicité d’Harvey, à la présentation de « Dramatic Kisses », la nouvelle collection de la styliste allemande Britta Uschkamp.

Ambiance boudoir, baroque et bondé chez Pring ce soir-là. Toute en voiles et volants avec quelques incrustations de dentelles, couleurs sucrées et poudrées, cette lingerie emprunte le sentier de la fantaisie et de la coquinerie. Soutiens-gorge ouverts, liquettes et tank top en voile, le tout souvent agrémenté de légers liens, nœuds et rubans. Une lingerie à dé-couvrir donc, un léger rien, propice au jeu et à la mise en scène, un léger rien suffisant pour parer nos innocentes cocottes.

britta_uschkamp-1

britta_uschkamp-2

britta_uschkamp-3

britta_uschkamp-10

britta_uschkamp-11
Britta Uschkamp au centre et par ici

Le Modalogue Weekly #5

Des blogs, du streetstyle, de la photo, de la lingerie, Google, etc.

Kingdom of Style : un blog de mode, style, etc.
Nast : un blog de streetstyle où vous y trouverez des portraits, pour le style ou pour celui ou celle qui l’incarne, des textes, des histoires, de l’art, de la mode, un air de Paris…
Purple : quand Oliver Zahm se décide à passer son magazine online…
Karen Kooper : la vidéo envahi le web, le site de cette journaliste contient des vidéos et photos de défilés. À suivre également son Twitter et son Flickr.
We heart it : à la manière de ffffound, un site où l’on peut bookmarker des images (social images bookmarking), une bonne dose d’inspiration quotidienne
La série « Mature » d’Erwin Olaf, à travers les poses de mamie Helena C., mamie Christy T., … le photographe nous interroge avec un poil de provocation sur le corps exposé et la relation que l’on entretien avec celui-ci.
Cerruti ou le retour d’une belle endormie, à lancé son nouveau site web, il y a quelques semaines

Cette semaine grâce à Harvey j’ai découvert le site de Britta, ses modèles fantaisistes, coquins et créatifs:

Britta Uschkamp lingerie :

Best of links
Le Best of link de la quinzaine revient sans conteste à Google source:life. Ce lien que j’ai redécouvert enfoui dans mes bookmarks, dévoile une partie de la riche photothèque du défunt magazine Life, le tout hébergé par Google.

Google source:life : Saisissez, par exemple, « Hermès » et admirez les superbes réalisations des années 50 du sellier le plus chic de la planète.

Robe Hermès « trompe l’œil, (c) Gordon Parks (1952)

(c) Gordon Parks (1952)