75010, The Community

CHERS LECTEURS,

75010, PARIS
UNE GALERIE AUX MURS DÉLABRÉS FAÇON SOUS-SOL DU PALAIS DE TOKYO.
UN ESPACE CULTUREL DÉDIÉ À LA TRANSVERSALITÉ AU MILIEU DES COIFFEURS AFRICAINS DU CHATEAU-D’EAU.
ÉDITION, PHOTO, PERFORMANCE, EXPÉRIMENTATIONS, DESIGN, MUSIQUE ET MODE SE CÔTOIENT, BOUILLONNENT COMME LE QUARTIER, « S’INTERFACENT »…

Fashion Week | Le jour d’après, les minutes d’avant…

fashion-week-paris

La troisième journée des défilés homme pour l’automne-hiver 2010-2011 s’achève, passionnante, de la découverte du créateur coréen Juun J. au show toujours festif de Jean-Paul Gaultier, de magique défilé Kenzo, au noir de Kris Van Assche. Résumé en images des minutes d’avant les défilés du premier jour: Issey Miyake, Juun J., Gaspard Yurkievich et le combat de boxe organisé par Jean-Paul Gaultier.

A bientôt pour des photos, des interviews et d’autres mini-vidéos de cette fashion week.

Shopping 2.0 (collaboratif inside)

Ce qui est fantastique avec les nombreux outils collaboratifs dont nous disposons aujourd’hui et même si Google tombe en panne de temps en temps c’est le détournement que l’on peut en faire, les applications multiples auxquelles on peut les associer.

À partir de l’application Google Maps et avec l’aide de 6 amies, nous avons réalisé une carte collaborative du shopping parisien malin et intelligent, on y trouve du vintage (Falbalas Marché Dauphine), des coiffeurs à l’ancienne mais hype (Living Room), des dépôts-vente de luxe (Réciproque) et plein d’autres choses encore.

Je vous invite a jeter un coup d’œil en cliquant Fashion Maps

Madonna in ou out ? (ou Madonna au Café Muller)


Prestation musicale, plutôt moyenne, qui ne restera pas dans les annales. Pochette de cédé, oscillant entre vulgarité et mauvais goût…

Régressive pour la couleur rose sucette et le bleu layette, la typo arrondie infantile;

Violente pour la photo légèrement sur-ex, les jambes écartées, engoncée dans un body-gaine noir, les cuissardes, la bague bling-bling deux doigts et la ceinture de catch WWE (1). Je passe sur le symbole christique qui fait partie de la panoplie de l’artiste.
(1) le catch, une tendance 2009 ?

Jouant sur deux registres apparemment opposés (régression et violence) Madonna est une trashmamie. Un badtrash qui laisse indifférent, décevant lorsqu’il s’agit d’une artiste que l’on apprécie. On sent un manque de conviction évident dans cette production.

Néanmoins pour la saison prochaine on retrouve Madonna toujours les jambes écartées (!), une once de provocation donc, de défi et de la sensualité… Une métamorphose signée Steven Meisel pour Louis Vuitton, ici point de vulgarité dans ce cadre qui s’inspire des cafés parisiens. Une collection chargée d’accessoires, le sac monogrammé est agrémenté de pampilles et de grosses perles, un été très african-chic mêlant des mini-jupes à larges plumes, des motifs animaliers et des chaussures à donner le vertige.
Rien d’étonnant à ce que l’on arrive à un tel résultat, une entente parfaite existe entre le célèbre photographe et la chanteuse puisqu’il ont réalisé ensemble le sulfureux livre Sex en 1992.


Louis Vuitton, campagne printemps-été 2009
A des lieux de Hard Candy, Madonna au milieu de toutes ces chaises vides, nous fait « son » Café Muller, certes en beaucoup moins tragique et beaucoup plus fashion. Osciller entre les extrêmes de la création, sans doute une part du talent de l’artiste.

 

Pur plaisir | Back to basics

Retour à certains fondamentaux, après une trêve estivale de deux mois. Deux mois sans bloguer, interruption luxueuse ou suicidaire c’est selon.

Le plaisir se consommant sans modération j’espère que vous vous en êtes enivré cet été.

Pour autant je n’ai pas mis en veille ma curiosité « transversale » et avant de partager avec vous mes lectures et autres réflexions estivales, je vous invite à regarder une création réalisée avec l’agence Balistik’Art

Vous connaissez ce sentiment qui fait que l’on se sent bien dans un lieu, dans un vêtement, que l’on vit un moment privilégié. On a l’impression que ce moment à été fait sur-mesure pour nous, on pourrait parler de bespoke moment. C’est le même sentiment qui m’habite lorsque je blogue ici sur ces sujets qui nous passionnent.

Le scénario de la vidéo ci-dessous fait référence à ces moments de Pur Plaisir. Le scénario à été écrit par mes soins et fait partie d’une série de douze scénarios écrits par des blogueurs européens (from Paris, London, Berlin and Milan). Les deux autres opus parisiens (must see !) de cette saga ont été écrits par les talentueux Thierry Richard et Brian Leavy.

Je remercie grandement l’agence Balistik’Art pour m’avoir offert cette opportunité et pour leur patience (argh mes soucis techniques !) . Je vous assure que voir ses mots et ses idées mis en images procure un frisson tout particulier et vous projette dans une toute autre dimension, pour un peu on se prendrait pour Kubrick, Coppola ou Truffaut (!) merci à Julien Rocher, le « réal » pour m’avoir fait vivre cet instant très particulier.

Pour voir l’ensemble des clips, n’hésitez pas à vous rendre ici.